Sélectionner une page

The last screenwriter se veut comme le premier film entièrement ecrit par l’IA.

Synopsis du film : « Jack, un célèbre scénariste, voit son univers bouleversé lorsqu’il rencontre un système de scénarisation par IA à la pointe de la technologie. D’abord sceptique, il se rend vite compte que l’IA n’est pas seulement à la hauteur de ses compétences, mais qu’elle le surpasse même en termes d’empathie et de compréhension des émotions humaines. Tiraillé entre sa fierté et sa peur de l’obsolescence, Jack se voit offrir la possibilité d’écrire un film uniquement avec l’IA.- Scénario de ChatGPT 4.0 »

Le film devait être projeter au cinéma Prince Charles de Soho, à Londres, avant que ce dernier ne décide d’annuler la projection privée aux invités. Voici le poste intagram qui précise leur choix :

Mais comme le dit justement khakisnotcamos dans son commentaire « Je ne comprends pas pourquoi il y a eu des réactions négatives si le but de l’expérience était de mettre en évidence les effets négatifs de l’IA dans les arts ? Cela ne devient-il pas alors de la pure censure si nous ne sommes pas disposés à engager un débat sur des choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord ? »

Soit c’est le principe même d’utilisation de l’IA qui est censuré soit c’est le thème du film qui invite à la réflexion? Dans tous les cas la censure ne nous permettra pas de nous faire un avis et de comprendre les nouveaux enjeux.